Chapelière habitat  - Aménagement intérieur / extérieur
Le Ramonage pour profiter de votre cheminée l'hiver

Le Ramonage pour profiter de votre cheminée l'hiver

Nettoyer mécaniquement le conduit de cheminée sur l'intégralité de sa longueur est obligatoire.

Il s'agit d'éliminer les dépôts ou suies accumulés sur la paroi intérieure du conduit et qui pourraient perturber la bonne évacuation des fumées.

Ce ramonage dit "mécanique" est réalisé par le haut. Un ramonage réalisé avec des produits chimiques n'est pas reconnu comme suffisant et ne peut pas se substituer à une action mécanique. Le ramonage chimique peut néanmoins servir à préparer la phase de ramonage mécanique.

Le ramonage chimique ne peut pas être certifié comme efficace.

Quelles sont les règles concernant le ramonage d’un conduit ?

La réglementation impose 2 ramonages par an pour les appareils à combustible solide et liquide (charbon, bois, fioul). Par dérogation, un seul ramonage suffit pour les combustibles gazeux (gaz naturel, propane).

La vérification, le nettoyage et les réglages des appareils de chauffage ainsi que de leurs tuyaux de raccordement incombent aux utilisateurs en fonction des conditions et de la durée d'utilisation.

Pour confirmer le nombre de ramonages réglementaires, nous vous conseillons de consulter le RSD (Règlement Sanitaire Départemental) de votre département.

Dans le cas d’un appareil à charbon, à bois ou à fioul, l’un de deux ramonages doit être effectué en période de chauffe, au moment où l’installation est la plus sollicitée.

Avant l’entretien, il est impératif de démonter les accessoires (sonde de Système Connecté, chapeaux aspirateurs, régulateurs de tirage, etc.).

Ramoner par le haut est plus efficace que par le bas. C’est au ramoneur de choisir en fonction de l’appareil et des accès au conduit.

Un entretien régulier permet de vérifier, de nettoyer et de régler les appareils de chauffage ainsi que leurs conduits de raccordement pour maintenir un niveau optimal de sécurité et de confort, mais aussi éviter les risques d’usure prématurée de l’installation.

Qui peut me délivrer un certificat de ramonage ?

Le certificat de ramonage ou la facture peut servir de justificatif auprès de votre assureur en cas de sinistre.

Si un logement est occupé par un locataire, le ramonage incombe à ce dernier. S’il s’agit d’un conduit collectif, le ramonage est sous la responsabilité de la copropriété.

Les accessoires comme les chapeaux aspirateurs ou régulateurs de tirage doivent être préalablement démontés et pour être nettoyés.

Puis-je ramoner moi-même, sans faire appel à un professionnel ?

Si vous souhaitez réaliser un ramonage seul, rapprochez-vous préalablement de votre assureur pour connaître sa position.

Dans tous les cas, nous vous recommandons de faire ramoner votre installation par un professionnel qualifié, car, l’assurance pourrait ne pas prendre en charge les dégâts survenus lors d’un sinistre.

VOUS SOUHAITEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ.e DANS VOTRE PROJET ?
N'hésitez pas à nous contacter dès à présent !

PARTAGE

Chapelière Habitat

Nous sommes une entreprise familiale du bâtiment spécialisée dans l’isolation thermique, les extensions et constructions en ossature bois, ainsi que dans l’entretien des couvertures et des bardages/terrasses en bois.

Certifiés RGE éco artisan et Handibat, nous mettons tout en œuvre pour vous accompagner dans vos projets, afin de vous garantir la meilleure qualité.
Nous souhaitons vous proposer les meilleurs produits, et du moins les plus efficaces selon leur destination. Pour cela nous cherchons en permanence à nous renouveler, à innover en nous formant sur les nouvelles techniques, les process… en partenariat avec les industriels qui nous accompagnent...

Basés à Mayenne, nous partageons notre showroom et notre outil de production avec les “Ateliers du Terras” spécialisés en Menuiserie Agencement. M.Robillard, gérant des 2 sociétés favorise la complémentarité et nous échangeons régulièrement sur les techniques de mise en œuvre appliquées à chaque activité, afin de pouvoir s’en inspirer et les transposer dans notre secteur lorsque cela est possible.

L’équipe :

PIERRE-OLIVIER
(Gérant - Vente)
Jérome
EMMANUEL

Mon expérience :

Après un BAC Sciences Techniques Industrielles (STI), et un début de BTS Force de Vente option banque, j'ai continué à me former et appris mon métier entre autre au sein de l'école de vente BMW/Mini France en tant que conseiller commercial. Par la suite et pour apprendre plus, j'ai pu exercer dans le domaine de la finance, le métier de chargé de clientèle confirmé. Enfin, j'ai eu l'opportunité d'entrer dans une entreprise artisanale qui avait besoin de se développer, et où, le champ d'action était parfaitement libre, ce qui m'a permis, d'apprendre et comprendre véritablement les métiers de la menuiserie, charpente, couverture, mais aussi de mettre en oeuvre toutes mes compétences acquises dans le commerce et de les adapter au domaine d'activité.

Curieux, entrepreneur de religion, et après constats de certaines pratiques ou méthodes inadaptées, nous avons décidé en famille de racheter une entreprise et d'en faire un centre d'idées, de partage où les salariés sont responsables de leur métier, et encouragés à avancer avec nous dans le développement de l'entreprise. Notre projet met au centre nos clients afin de les conseiller au mieux et leur offrir une relation dite "premium" ou plus simpement respectueuse.

Quel est l'avenir de l'habitat ?

L’habitat sera performant et autonome. C’est une nécessité, pour l’avenir avec la raréfaction des matières premières et le coût environnemental de nos activités. Les matériaux évoluent très vite et deviennent de plus en plus performants.

Le contrôle de nos maisons, appartements, grâce aux nouvelles technologies nous permettra de gérer au plus près notre empreinte énergétique, de la réguler, et la redistribuer en fonction de nos besoins réels.

Le design, et la personnalisation garderont une place importante dans l’habitat grâce aux nouvelles matières. Enfin, la modularité, permettra l’optimisation de l’espace et donc du coût global.

Comment je vois mon métier demain ?

Pas si différent d'aujourd'hui, mais beaucoup plus pointu, polyvalent dans les activités, avec l'association des matériaux, technologies... On ne vend pas simplement une solution, mais on la construit avec nos clients, et on l'adapte. Demain, nous aurons encore plus de solutions possibles à proposer à nos clients ce qui rend le secteur très attrayant, car nous sommes acteur.

Mon expérience :

20 ans en tant que couvreur dont 4 ans en apprentissage.

J’ai beaucoup travaillé sur la rénovation de toiture, l’entretien, le ramonage ou encore le démoussage. J’ai réalisé des couvertures complètes en ardoises avec la zinguerie correspondante, et c’est une des choses que je préfère dans mon métier.

 

L’autonomie, et le travail bien fait dans une bonne ambiance.

 

Quel est l’avenir de l’habitat selon moi:

Nous allons vers des logements plus propres pour l’environnement, mieux isolés.

 

Comment je vois mon métier demain :

Je me vois avec un développement de compétences important car les choses évoluent vite, et nos métiers aussi. Je pense devoir apporter plus de conseils au clients en direct et travailler avec des outils toujours plus performants.

Mon expérience :

J’ai une très faible expérience dans le domaine car je suis en reconversion professionnelle.

Je suis issu du domaine de la grande distribution, mais mon plaisir du bricolage pour mon propre compte a pris le dessus et j’ai voulu lier ce plaisir à mon métier.

Je suis donc dans l’entreprise depuis l’année dernière et j’apprends tous les jours de nouvelles compétences comme l’isolation, le bardage, l’ossature bois, la terrasse, et même les notions de charpente...

 

Quel est l’avenir de l’habitat selon moi:

L’habitat est en pleine évolution et selon moi son avenir sera principalement lié à l’écologie. Nous allons devoir nous adapter avec l’utilisation de matériaux naturels et moins polluants tels que le bois.

La rénovation des bâtiments très anciens est aussi un enjeu majeur, car ils sont très énergivores.

Les maisons de demain seront plus autonomes et écologiques.

 

Comment je vois mon métier demain :

Mon métier va devoir s’adapter aux attentes de la société, notamment en matière d’écologie, ce qui est une réelle opportunité pour se diversifier et se développer.

text-align-justify